15. sept., 2017

XLII

Les rubans dans ses cheveux
Sont comme deux arcs-en-ciel,
Ils tremblent dans l’éther
Quand, délicatement, elle les dénoue.

Elle a disparu un jour,
À l’instant où je l’ai surprise
Offrir aux astres, à la vague,
Au zéphyr, à la fleur,
Son baiser défendu

Poème © Sélène Wolfgang

Extrait de "L'Anaphrodita"