22. déc., 2020

L'éloge de la mélancolie

Elle a volé les rares
Rayons du soleil.
Elle est habillée des plus beaux
Bleus du ciel.

Lorsque d’un coup d’éventail,
Elle essaie en vain de balayer
Le douloureux souvenir,
Dans la lumière perse de ses yeux,
Je vois se mouvoir
Le spectre de la mélancolie.

Ses secrets sont dans ce livre
Perdu au fond de la mer.
Sous la houle de sa toison fauve
Aussi éclatante que la foudre,
Nage et roule
Comme le tonnerre un serpent.
Je l’ai aperçu, un soir,
Darder vers le firmament
Sa langue comme l’éclair!

Poème © Sélène Wolfgang

Extrait de "Chrysis"