Photo © Gabrielle Santaera

 

 Mes poèmes d’impie

Font frémir

Les cassandres qui ont jeté

 L’anathème contre moi.

Je suis la fille

D'un siècle avorté.

Je suis l'Anaphrodita...